Or try Easy Quote
Or Try
Easy Quote to Compare & Save!

Maintenance périodique

La vérification saisonnière annuelle des systèmes de chauffage et de climatisation par un entrepreneur contribue à leur fonctionnement optimal. L’entretien du matériel prévient en effet les problèmes inutiles et les coûts supplémentaires. En période de pointe, les entrepreneurs sont occupés. Pensez à leur demander de vérifier le système de climatisation au printemps et le système de chauffage à l’automne, de préférence au cours des mois où nous fonctionnons à l’heure avancée.

 

La liste de contrôle de maintenance périodique devrait généralement contenir les éléments suivants :

 

    • Les points de consigne du thermostat font en sorte que le fonctionnement du système de chauffage ou de climatisation assure votre confort lorsque vous êtes à la maison et réduisent la consommation d’énergie en votre absence.
    • Les raccordements électriques devaient être serrés. Il convient de vérifier la tension et l’intensité des moteurs. Des raccords électriques mal entretenus peuvent entraîner un mauvais fonctionnement de votre système et réduire la durée de vie de tous les composants.
    • Lubrifier les pièces mobiles. La friction provoque une résistance additionnelle au sein des moteurs et augmente la consommation d’électricité.
    • Inspecter le drain à condensats des systèmes de climatisation centrale, appareils de chauffage et thermopompes (en mode de refroidissement). Les drains obstrués finissent par déborder et provoquer des dégâts d’eau tout en nuisant au taux d’humidité ambiante.
    • Les régulateurs font en sorte que le système fonctionne correctement et en toute sécurité. Il faut vérifier les cycles de fonctionnement du système (le système se met en marche, fonctionne, et se met à l’arrêt correctement)

 

 

 

 

Pour la climatisation :

  • Évaporateur et serpentins du condenseur. Des serpentins poussiéreux et sales réduisent la capacité de refroidissement de votre système. Ils obligent le système à fonctionner plus longtemps, augmentant ainsi les coûts de l’énergie tout en réduisant la durée de vie du matériel.
  • Vérifier et ajuster le niveau de réfrigérant du système de climatisation centrale. Une quantité trop faible ou trop grande de réfrigérant est un autre signe que le système ne fonctionne pas à sa capacité optimale, qu’il consomme trop d’énergie, ou qu’il est utilisé d’une façon qui finira par réduire sa durée de vie.
  • Nettoyer et ajuster les composants du ventilateur. On obtient ainsi un bon écoulement d’air et un confort accru. Les problèmes de circulation d’air au sein du système peuvent réduire l’efficacité de 15 %.

 

 

 

Pour le chauffage :

  • Vérifier les raccords de gaz et de mazout. Des raccords mal faits présentent un risque d’incendie et peuvent nuire à la santé.
  • Pression de gaz. Le gaz naturel contient environ 5 % d’humidité. En hiver, sous certaines latitudes, cela peut faire geler le diaphragme des régulateurs de pression. Une peinture antirouille peut contribuer à éviter les fuites aux points de jonction.
  • Combustion du brûleur et échangeur de chaleur. Des brûleurs sales ou un échangeur de chaleur fendu peuvent provoquer un mauvais fonctionnement. Ces deux situations entraîneront une défaillance du matériel.

 

 

 

Entretien à faire soi-même :

  • Inspecter et nettoyer les filtres à air. Les filtres de votre système de climatisation centrale, appareil de chauffage, et/ou thermopompe devraient être nettoyés au moins une fois par mois. Votre entrepreneur peut vous expliquer comment faire. Des filtres propres contribuent à réduire la consommation d’énergie et à assurer la longévité de votre matériel.