Or try Easy Quote
Or Try
Easy Quote to Compare & Save!

Contrôle de l’humidité

Les solutions d’humidification et de déshumidification peuvent être installées dans les maisons neuves tout comme dans le cadre de projets de rénovation ou d’agrandissement. Un mauvais contrôle de l’humidité peut rendre l’air de la maison humide et moite, tandis qu’une trop grande sécheresse peut faire craqueler les boiseries et les antiquités, créer de l’électricité statique et dessécher la peau. Informez-vous sur les humidificateurs et déshumidificateurs pour toute la maison, discutez des possibilités avec un entrepreneur en CVCA, et au bout du compte, choisissez le système de conditionnement d’air qui convient le mieux à votre maison ou à votre projet.

Le principe de fonctionnement des humidificateurs est le suivant : on peut créer de l’humidité en faisant passer de l’air chaud sur une matière imbibée d’eau ou créer de la vapeur en faisant chauffer de l’eau. À mesure que la vapeur circule, l’humidité relative de la maison augmente. Selon les normes de l’ASHRAE, la plage d’humidité optimale de l’air ambiant d’une maison est de 35 % pendant la saison de chauffage et entre 40 et 60 % pendant la saison de climatisation. Pour comprendre les avantages de la régulation de l’humidité, il faut d’abord comprendre la terminologie et la science qui entourent cette technologie

 

Humidité relative

C’est la quantité d’humidité présente dans l’air à une température donnée par rapport à la quantité maximale d’humidité que l’air peut contenir à la même température. Si le taux d’humidité relative est de 55 % à une température donnée, cela signifie que l’air est saturé d’eau à 55 %.

Sensation que procure l’air – mesure selon laquelle la combinaison humidité-chaleur nous donne-t-elle une sensation de chaleur :

table showing Relative Humidity

Point de rosée

Température à laquelle l’humidité contenue dans l’air se condense pour former de petites gouttelettes d’eau. Pour éviter la condensation, le point de rosée doit être inférieur à la température de la surface la plus froide de la maison. Il y a formation de condensation à mesure que la température des surfaces de la maison diminue sous le point de rosée.

Infiltration

L’air froid contient moins d’humidité que l’air chaud. Sans une humidification adéquate, l’infiltration naturelle d’air froid et sec provenant de l’extérieur de la maison aura pour effet de réduire le taux d’humidité relative bien en-dessous du niveau de confort. À l’inverse, l’infiltration naturelle d’air chaud et humide provenant de l’extérieur aura pour effet d’augmenter le taux d’humidité ambiante de la maison bien au-dessus du niveau de confort. Trop peu d’humidité peut endommager les boiseries et les meubles en bois, y compris les planchers de bois franc, les escaliers et les instruments de musique. Trop d’humidité peut donner une sensation de moiteur sur la peau et favoriser la croissance de moisissures et de champignons.