Or try Easy Quote
Or Try
Easy Quote to Compare & Save!

Qualité de lair intérieur – Faites de votre maison un endroit sain

 

Pour la qualité de lair intérieur est-elle importante?

Selon l’Agence américaine pour la protection de l’environnement, la qualité de l’air à l’intérieur des maisons se classe parmi les cinq premiers risques pour la santé des humains… probablement parce que l’air intérieur peut être de deux à cinq fois plus pollué que l’air extérieur. Bien que la majorité des contaminants qui polluent l’air de la maison sont invisibles à l’œil nu, chaque pied cube de l’air que nous respirons contient des millions de particules telles que le pollen, les spores de moisissure et les débris d’acariens. En faibles concentrations, ces particules et gaz peuvent provoquer de l’inconfort. Lorsque les concentrations sont plus grandes, ils peuvent causer des maladies. Ces gaz et particules font en effet partie des déclencheurs les plus incommodants de troubles tels que l’asthme et les allergies.

Faites de votre maison un endroit sain

L’ajout d’accessoires pour la qualité de l’air intérieur à votre système de climatisation et de chauffage peut faire de votre maison un endroit beaucoup plus sain pour vous et votre famille. Ces accessoires peuvent filtrer
l’air, maîtriser l’humidité, et faire pénétrer de l’air frais dans la maison selon des cycles programmés. Ils peuvent contribuer à réduire les allergies, à prévenir l’asthme, et même à accroître la productivité.

Quatre façons de maintenir la qualité de l’air dans votre maison :

Filtrer ou neutraliser les particules contenues dans l’air ambiant. Des filtres à air installés en amont du système de chauffage ou de climatisation retiennent une partie des matières polluantes contenues dans l’air chaque fois que l’air est aspiré vers le système par les conduits de reprise.

 

Pour en savoir plus sur la réduction

Des taux d’humidité adéquats sont tout aussi importants par temps chaud que par temps froid. La régulation de l’humidité sert à contrôler l’humidité relative dans la maison afin de réduire la quantité de matières polluantes contenues dans l’air. Un humidité trop faible rend le corps vulnérable aux infections et peut endommager les meubles et les boiseries. À l’inverse, un taux d’humidité trop élevé peut favoriser la croissance de moisissures et la prolifération d’acariens.

Régulation de l’humidité


 

Éliminer les matières polluantes contenues dans l’air avant qu’elles n’entrent dans la maison. Par exemple, en interdisant aux occupants de fumer ou d’avoir des animaux de compagnie, les propriétaires peuvent réduire la pollution à la source. Par contre, ces méthodes ne sont pas toujours pratiques. L’installation de systèmes de traitement aux ultraviolets peut contribuer à enrayer le problème avant qu’il ne se manifeste. En stérilisant les pathogènes à l’aide de systèmes de traitement aux ultraviolets, les propriétaires empêchent la formation de contaminants nocifs tels que les moisissures, les bactéries et les virus.

Réduction à la source

Remplacer un partie de l’air intérieur par de l’air frais de l’extérieur. Ce processus se produit naturellement dans la plupart des maisons, mais à des rythmes différents selon l’étanchéité de la structure. L’ouverture des fenêtres est un moyen d’augmenter le rythme des échanges d’air, même si cette solution représente un gaspillage d’énergie. Les systèmes de ventilation éconergétiques à récupération d’énergie (ERV) et à récupération de chaleur (HRV) remplacent l’air ambiant par de l’air frais tout en récupérant la plus grande partie de l’énergie qui a servi à réchauffer ou à refroidir l’air extrait. En contrôlant l’air frais qui pénètre dans la maison, on peut aussi le traiter à l’aide d’un filtre à air efficace, d’un déshumidificateur et d’un système de traitement aux ultraviolets avant qu’il ne passe par l’appareil de chauffage ou de climatisation.

Pour en savoir plus sur la dilution